Les saisons de pêche

Le magasin Nature et Pêche vous propose des concours de pêche.

Printemps

Mi-mars, c'est l'effervescence de l'ouverture de la pêche en 1ère catégorie et donc la période de dame truite. C'est alors la ruée vers les hauts cantons à la recherche de belles farios ou arc en ciel. Destinations les plus adorables, l'ORB (du Bousquet à Avène), la Lergue (au Nord de Lodève), le Jaur (d'Olargues à St Pons) voient une armée de pêcheurs sur leurs bergers durant ¾ semaines, après quoi cela se calme un peu. Les plus intrépides iront dénicher de belles sauvages dans les gorges de la vis petits ruisseaux du Caroux (Madale, Colombiers, Héric) où un « diplôme » d'escalade est parfois nécessaire.

D'autres pêcheurs s'abonnent à la pêche en lac, Vésoles, Airettes, Bourdelet où l'on trouve encore de belles truites, mais surtout Avène, où en plus des truites, on y trouve du Sandre et de la perche en quantité, mais où la barque est quasiment obligatoire.

En 2ème catégorie, en attendant l'ouverture du brochet, quelques pêcheurs patientent en pêchant la carpe et autres poissons blancs.

Puis vient l'ouverture du brochet le 1er Mai, et là c'est un nouveau débarquement, notamment au lac de Salagou et sur les rives de l'Hérault, à la recherche de Sandre et de Brochets. Petit Bémol, les poissons n'ont pas toujours fini de se reproduire et il est nécessaire de prendre cela en compte en remettant le plus de poissons possible à l'eau en pensant au futur.

Le printemps, c'est aussi l'arrivée sur nos côtes des dorades royales et autres marbrés que l'on peut aller tenter en surf-casting dès le mois d'avril si les températures sont déjà agréables.

           

 

Eté

En cette période estivale, la chaleur modifiant le comportement des poissons notamment en eaux douces, certaines espèces comme le sandre, le brochet ou ma truite deviennent parfois plus difficiles à pêcher.

Par contre, il en est d'autres comme le black-bass ou la perche qui augmentent fortement leur activité. Il est alors intéressant de les rechercher en pêchant aux leurres sur du matériel léger, les prises seront nombreuses et pleines de sensations. Les parties peu profondes de l'Hérault et courantes ainsi que les herbiers et bordures de roseaux aux Salagou seront les endroits à prospecter en priorité.

Le silure peut aussi être très actif avec les chaleurs.

En ce qui concerne la mer, les dorades sont toujours présentes et ont même investi tous les étangs et ports. Il est donc possible de les pêcher du bord quasiment partout sur la côte, depuis la plage (tôt le matin, ou tard le soir) ou depuis les jetées (Cap d'Agde, Grau d'Agde, Tamarissière, Marseillan-Plage, Vias-Plage, Rochelongue, Saint-Vincent…).

  

En bateau, c'est la période du maquereau, présent en masse pas très loin de la côte en général, à rechercher au broumé et à la sardine, ou alors au leurre quand il est en chasse. Sensations garanties tant ces poissons se défendent au bout d'une ligne. Les « cartons » ne sont pas rares et il faut là aussi se raisonner pour ne pas prendre plus de poissons que de besoin.

Au mois d'août, c'est aussi l'arrivée des pélamides (bonites) et là attention à ces poissons. Prendre une bonite sur ligne finie vous apportera des sensations uniques, les prendre aux leurres dans des chasses sera encore plus grisant. C'est un véritable poisson de sport, avis aux amateurs.

 

Automne

Le rafraîchissement des températures et l'arrivée des pluies réveillent des sandres et brochets qui vont recommencer à s'alimenter régulièrement avant l'hiver. Il est donc intéressant de les rechercher aux leurres ou au mort manié, notamment au Salagou dans des eaux plus profondes. Il s'agit certainement de la meilleure période pour essayer d'attraper un poisson-trophée.

En mer, par contre cette période est celle où les dorades quittent peu à peu les étangs littoraux et les ports, il devient alors intéressant de poser ses lignes dans les canaux menant à la mer comme à Sète ou Marseillan où elles passent en grand nombre pour rester quelques semaines en plage avant de regagner le large.

   

Même phénomène pour les loups, mais qui se passe un peu plus tard. Les loups deviennent très actifs dans les étangs pour s'engraisser avant de partir sur les zones de frais une fois le froid arrivé. Les pêches aux leurres peuvent s'avérer très payantes à ce moment.

Les eaux tempérées de la méditerranée font que les bonites et thons rouges sont très présents près des côtes et de belles pêches sont possibles en les recherchant aux leurres lorsque ceux-ci chassent les anchois. Les pêches à fond en bateau ne sont pas à oublier, car pageots, dorades et sars sont très présents sur des fonds de 15 à 30 m.

 

Hiver

Le froid arrivant, la pêche en eaux douces concernera ici essentiellement la recherche du sandre et du brochet au Salagou tout comme à l'Hérault sur des zones plus profondes (parfois plus de 20 m de fond) pour avoir des chances d'en trouver. Les techniques de pêche dites « verticales » prennent alors l'essentiel des poissons surtout quand ceux-ci sont peu actifs et sont « calés » au fond.

En décembre et janvier, avant la fermeture, la prise de gros voire très gros brochets est régulière tant ceux-ci s'activent pour faire des réserves.

En mer, en pêchant la nuit, reste la possibilité de pêcher le loup aux appâts vivants tels la crevette dans les canaux et estuaires, ou encore aux buldo ou la bombette à l'aide de petits leurres souples, mais les gros sujets se font plus rares. Restent de petits poissons parfois en deçà de la maille (25 cm) qu'il est nécessaire de remettre à l'eau pour ne pas, à terme, finir par épuiser la ressource (ces poissons ne se reproduisent qu'à partir de 35/36 cm).

La fin de l'hiver marque une période plus calme puisque la pêche du carnassier en eaux douces ferme (fin janvier), peu de poissons sont présents en bord de mer, les eaux deviennent trop froides, certaines espèces sont en pleine reproduction (loup, brochets…). Il faut donc prendre son mal en patience avant la nouvelle saison, c'est peut être le moment pour entretenir et résister son matériel, aller voir les nouveautés disponibles au magasin et espérer une belle saison de pêche à venir, après avoir tiré les bilans de la précédente.

NATURE ET PECHE    Route de Tourbes 34120 PEZENAS    Tél. : 04.67.98.54.66

Accueil - Présentation du magasin - Où pêcher aux alentours de Pézenas - Les saisons de pêche - Galerie photos
Contact et plan - Mentions légales - Plan du site

Valid W3C XHTML 1.0